Aider son enfant dans son orientation quand on est nouvel arrivant

Par Ingrid Bennecib, c. o.

Paru le 03 novembre 2022

Arriver dans un nouveau pays est un immense défi, encore plus quand on s’installe avec des enfants. Le parent se pose mille questions sur son nouveau pays et n’a pas toutes les réponses. En plus de se familiariser avec la culture d’accueil, la langue et le marché du travail, il faut aussi se familiariser avec le système éducatif. Quelle école faut-il choisir? Est-ce qu’il y a une différence entre les écoles privées et publiques? Faut-il préférer un programme scolaire régulier ou enrichi? Qu’est-ce qu’un cégep? Quelle est la valeur des diplômes? Est-il préférable d’étudier dans un DEP ou un DEC technique? Qui faut-il aller voir pour obtenir ces informations? Que faut-il faire pour aider ses enfants dans leur cheminement scolaire et à quel moment?

L’idéal est de préparer le changement scolaire avant le départ, mais ce n’est pas toujours facile ou possible. Les parents ignorent souvent où ils vont habiter à leur arrivée ni dans quelle école leurs enfants seront admis et surtout à quel niveau scolaire ils feront leur entrée. 

Tout se précipite lorsque les enfants commencent l’école. Ils ont du répit si ceux-ci font leur rentrée au primaire ou au premier cycle du secondaire (secondaire 1 et 2). En revanche, si les enfants sont plus grands, il y aura de l’information à obtenir et celle-ci peut être difficile à comprendre. Dès le secondaire 3, il y aura des choix à faire et plusieurs moments pour faire ces choix : des choix de cours, des choix d’options, des choix de programmes et des choix d’établissements. Il ne faudra pas manquer les dates limites. 

Une des grandes préoccupations des nouveaux arrivants est de savoir quoi dire, quoi conseiller à leurs enfants alors qu’ils n’ont que les repères de leur propre pays. Les nouveaux parents ont l’impression de ne plus rien maitriser et de devoir tout réapprendre. Ce n’est pas parce que l’on n’y connait rien qu’on ne peut pas accompagner son jeune. En effet, il existe beaucoup de ressources gratuites en français et en anglais, telles que des sites internet ou des organismes communautaires. Ces nouveaux élèves auront besoin d’être épaulés pendant leur adaptation scolaire. Pour eux aussi, changer de pays, c’est un gros défi : une nouvelle école, de nouveaux amis, de nouvelles façons d’étudier, un nouveau programme scolaire et surtout, de nouvelles possibilités d’orientation.

La première chose à faire pour les parents sera de se familiariser avec le système scolaire au Québec. Il n’est pas nécessaire de maitriser toutes les subtilités du cheminement scolaire pour aider son jeune. Certains sites sont particulièrement bien faits pour avoir une vue d’ensemble, tels que :

https://www.systemescolairequebecois.com/ ou https://espaceparents.org/etudier-au-quebec/outils-et-liens/ .

Les parents qui ont un enfant au secondaire peuvent demander une rencontre avec le conseiller d’orientation de l’école. Ce dernier pourra donner des précisions sur les échéances à respecter, les activités organisées par l’école et les choix qui attendent les élèves.

En effet, la parole sera donnée aux jeunes. Il sera donc bon que le parent engage une conversation sur les idées d’études ou de professions avec son jeune. Les parents ne remplacent pas les intervenants scolaires, mais il a un rôle à jouer en aidant son enfant dans sa réflexion, en l’incitant à se mettre en action et en le rassurant.

Ce n’est jamais une bonne idée d’attendre le dernier moment pour faire un choix. Même sans réseau et sans grande connaissance du système scolaire, les parents immigrants peuvent faire des choses simples pour aider leurs jeunes.

Ils peuvent inciter leurs enfants à prendre un rendez-vous avec le conseiller d’orientation de l’école pour savoir quelles sont leurs possibilités et comment atteindre leurs objectifs. Ils peuvent aussi se rapprocher de l’association des parents d’élèves de l’école pour savoir quelle attitude adopter envers l’orientation de leur enfant. Et pourquoi ne pas discuter avec d’autres parents immigrants de leur stratégie d’accompagnement de leur jeune? En étant passés par là avant, ces parents auront certainement de précieux conseils à donner.

Parents et enfants peuvent découvrir ensemble les professions et les formations en visitant les salons de l’éducation ou encore en se rendant aux portes ouvertes des établissements scolaires. Visiter les différentes écoles telles que les cégeps et les écoles professionnelles leur permettra de comprendre la nature des diplômes offerts, les opportunités d’emplois ou les possibilités de poursuites d’études. Accompagner son jeune dans son exploration est aussi l’occasion d’en savoir plus sur les études et le marché de l’emploi quand on est nouveau au Québec. Mieux comprendre le territoire sur lequel on vit permet aussi de mieux gérer sa propre carrière. Un parent qui accompagne son enfant s’aide aussi en quelque sorte.

Même sans réseau, on peut aider son jeune à rencontrer des personnes inspirantes. Il existe plusieurs organismes de mentorat qui mettent en contact les jeunes avec des professionnels. C’est le cas d’Academos (https://academos.qc.ca/) ou encore de JeunesExplo (https://www.jeunes-explorateurs.org/). Certaines écoles ont aussi leur propre programme de mentorat ou de stages. Là aussi, il sera intéressant de rencontrer un conseiller d’orientation ou un intervenant scolaire pour connaitre toutes les possibilités qui s’offrent aux élèves de l’école. De plus, des activités d’exploration lui permettront de l’aider à s’intégrer à sa nouvelle culture ou à sa nouvelle région. Par exemple, un stage en milieu professionnel lui fera découvrir un monde du travail qui peut être très différent de celui de son pays d’origine.

Pour les plus grands, avoir un emploi étudiant de quelques heures par semaine ou par mois les aideront à mieux se familiariser avec le monde du travail au Québec.  

En conclusion, les parents nouvellement arrivés au Québec auront intérêt à anticiper les échéances en s’appuyant sur les ressources offertes dans la communauté pour aider leur enfant à planifier leur orientation. 

 

Référence :

Bennecib, Ingrid. (2022). Les quatre saisons de l’orientation : bien accompagner son ado vers son choix de carrière, Septembre éditeur.

Catégories : Enfance, Enfant, Nouvel arrivant, Orientation, Parent, Parents