Soutenir l’insertion en emploi des jeunes adultes ayant un trouble développemental du langage


Par Pascale Dubois, Ph. D., M.P.O., orthophoniste - Stagiaire postdoctorale à l'Université McGill
 
Il est fort probable que vous ayez déjà entendu parler du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ou du trouble du spectre de l’autisme (TSA). Toutefois, il est possible que vous connaissiez moins, voire pas du tout, le trouble développemental du langage (TDL). Ce trouble, qui touche la compréhension et l’expression du langage, peut avoir des impacts importants lors de l’insertion dans le marché du travail. Voyons quels sont ces impacts et quelles stratégies peuvent être adoptées pour soutenir la participation sociale des personnes qui présentent un TDL. 
 
Le trouble développemental du langage (TDL) est un trouble fréquent qui touche 7,5 % de la population [1]. Cela représente environ deux élèves par classe et, à l’échelle du Québec, près de 600 000 personnes! Le TDL se manifeste par des difficultés importantes à comprendre le langage et à s’exprimer, sans que ces difficultés soient expliquées par une autre condition comme le TSA ou la déficience intellectuelle [2]. Chez les adolescents et les jeunes adultes, on peut notamment observer des difficultés à comprendre les questions et les consignes plus complexes, les mots abstraits, les concepts de temps et d’espace, les blagues et les sous-entendus. Quand ils s’expriment, ces jeunes peuvent avoir de la difficulté à trouver leurs mots, à ajuster leurs propos à leur interlocuteur et à produire un discours. Leurs mots et leurs phrases ont tendance à être simples.

Étant donné le lien étroit entre le langage oral et le langage écrit, des difficultés peuvent aussi être observées en lecture et en écriture. Enfin, le TDL peut coexister avec d’autres difficultés affectant la cognition (p. ex. : TDAH), la motricité (p. ex. : trouble développemental de la coordination) ou le comportement [3].

Ce trouble a des impacts significatifs dans le fonctionnement quotidien de ces jeunes, et ce, tout au long de leur vie. La période de transition de l’école à la vie active n’y fait pas exception.


Impacts du TDL sur l’emploi

Une recension récente s’est penchée sur les impacts du TDL lors du passage de l’école vers le marché du travail [4]. On y souligne que les jeunes adultes ayant un TDL ont généralement un niveau d’éducation moins élevé que leurs pairs sans TDL. Cela peut, entre autres, s’expliquer par l’importance du langage dans les apprentissages. Ces jeunes adultes vivent également des défis lors de leur recherche d’emploi, notamment lors des entrevues. Une fois dans le marché du travail, malgré un taux d’emploi comparable à celui de leurs pairs sans TDL, ils occupent globalement des emplois moins qualifiés. Ils sont également à risque de vivre de plus longues périodes sans emploi et, à plus long terme, d’avoir un salaire moindre.

Pour favoriser l’insertion en emploi, le soutien offert aux jeunes adultes qui ont un TDL prend toute son importance. Au cours de leur parcours jalonné de défis, ces jeunes ont développé plusieurs forces et aptitudes, comme leur grande persévérance et fiabilité, qui gagnent à être mises de l’avant [5]. Ils ont également développé diverses stratégies qui leur seront utiles sur le marché du travail.


Stratégies et outils

À cet effet, le Regroupement Langage Québec a publié un guide de parrainage pour soutenir l’insertion en emploi des personnes qui ont un TDL [6]. En plus d’une section pour les accompagnateurs en emploi et d’une section pour la personne qui a un TDL, un guide pour l’employeur est également offert [7]. On y présente diverses stratégies simples et accessibles pour soutenir l’inclusion telles que :
  • Ajuster son débit et son langage pour favoriser la compréhension
  • Demander à la personne de reformuler ce qu’elle a compris dans ses mots
  • Démontrer les consignes et offrir un support visuel (p. ex. : notes ou schéma)
  • Offrir un soutien pour mettre une routine en place
Le soutien des organismes spécialisés en employabilité peut également être un grand atout dans l’accompagnement de la personne ayant un TDL.

Comme société, nous avons tout à gagner à favoriser l’insertion en emploi des personnes ayant un TDL. C’est en ayant une meilleure compréhension du TDL et de ses impacts, ainsi que des stratégies gagnantes pour les soutenir, que nous pourrons leur offrir l’accompagnement optimal qui répondra à leurs besoins.  
 

 
Références

[1] Norbury, C. F., Gooch, D., Wray, C., Baird, G., Charman, T., Simonoff, E., Vamvakas, G., & Pickles, A. (2016). The impact of nonverbal ability on prevalence and clinical presentation of language disorder: Evidence from a population study. Journal of Child Psychology and Psychiatry, 57(11), 1247-1257. https://doi.org/10.1111/jcpp.12573

[2] Bishop, D. V. M., Snowling, M. J., Thompson, P. A., Greenhalgh, T., & Catalise-consortium. (2016). CATALISE: A multinational and multidisciplinary Delphi consensus study. Identifying language impairments in children. PLoS ONE, 11(7), Article e0158753. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0168066 
 
[3] Breault, C., Béliveau, M.-J., Labelle, F., Valade, F., & Trudeau, N. (2019). Le trouble développemental du langage (TDL) : mise à jour interdisciplinaire. Neuropsychologie Clinique et Appliquée, 3, 46-63. https://doi.org/10.46278/j.ncacn.20190717
 
[4] Dubois, P., St-Pierre, M.-C., Desmarais, C., & Guay, F. (2020). Young adults with developmental language disorder: A systematic review of education, employment, and independent living outcomes. Journal of Speech, Language, and Hearing Research, 63(11), 3786-3800. https://doi.org/10.1044/2020_JSLHR-20-00127
 
[5] Regroupement Langage Québec. (2020). Le trouble développemental du langage – Portrait du TDL. https://www.langagequebec.ca/wp-content/uploads/2020/10/guide-tdl-rlq-2020.pdf
 
[6] Regroupement Langage Québec. (2019). Insertion à l’emploi pour personnes ayant un trouble développemental du langage. https://www.langagequebec.ca/wp-content/uploads/2019/09/guide-de-parrainage-a-lemploi-rlq.pdf
 
[7] Regroupement Langage Québec. (2019). Fascicule pour l’employeur. https://www.langagequebec.ca/wp-content/uploads/2019/09/fascicule-employeurs-rlq.pdf