Parlons salons de l'emploi!

Par Christine Esnault de Trajectoire-emploi
 
La saison des salons de l’emploi arrive à grands pas. Dans la grande région de Québec, de la mi-mars au début d’avril, pas moins de trois évènements réuniront sous un même toit un grand nombre d’employeurs en quête de candidats. Il s’agit d’une opportunité pour les chercheurs d’emploi d’optimiser leurs démarches et de rencontrer en un temps record un maximum de responsables des ressources humaines dans les domaines d’activité qui les intéressent.
 
J’ai personnellement visité de tels salons dans le passé. J’apportais mon C.V. et je « magasinais », mais je suis toujours ressortie déçue en me promettant de ne jamais y retourner! Pourquoi? Avec le recul, je sais maintenant que je ne pouvais tirer avantage de ces visites simplement parce que je ne m’étais aucunement préparée.
 
Et pourtant, ces salons fournissent une occasion unique de pouvoir se présenter en personne, de se démarquer, de se faire remarquer, d’en apprendre davantage sur les entreprises et organismes qui nous intéressent, de se faire des contacts très utiles pour une éventuelle candidature et de remettre son C.V. en mains propres. Les chercheurs d’emploi ont tout à y gagner!
 

Préparer ses visites

Mais il ne faut pas prendre cette activité comme une petite promenade d’agrément. Pour rendre sa visite au salon profitable, même un champion de l’improvisation doit y penser à l’avance et, comme pour des entrevues individuelles, avoir un minimum de préparation avant de se lancer dans les allées.
 
Quelles entreprises voulez-vous approcher? Pour quel type de poste? Que connaissez-vous de ces employeurs? Que pensez-vous pouvoir leur apporter? Qu’est-ce qui peut bien vous distinguer des autres candidats? Ce sont là quelques questions de base que vous devriez vous poser avant de vous rendre à un salon de l’emploi. Évidemment, il s’agit ensuite de savoir se présenter de façon efficace et convaincante, d’avoir un C.V. qui sait se faire remarquer, d’aiguiser vos réflexes pour obtenir toute l’attention et récolter l’information utile dans vos démarches.
 

Se faire accompagner

Se préparer comme il faut, à la manière d’un athlète qui s’entraine pour une compétition, certains peuvent le faire seuls. D’autres seront heureux de pouvoir en discuter avec des professionnels en employabilité pour avoir des conseils ou d’échanger avec d’autres chercheurs d’emploi sur leurs expériences respectives de ce type de salons. D’autres encore auront besoin de revoir leur C.V. ou leur discours de présentation (le fameux pitch de vente) pour se sentir en confiance et aborder les employeurs avec plus d’assurance.
 
Enfin, il peut être aussi très motivant et rassurant de se faire accompagner tout au long de la préparation jusqu’au jour du salon, et même, pourquoi pas, au salon, par un coach qui saura vous encourager et vous prodiguer ses conseils tout au long de votre tournée des kiosques.
 
À Lévis, un organisme propose une activité qui permet de répondre à tous ces besoins, de la simple discussion informelle autour d’un café à l’accompagnement sur place, le jour J, en passant par la revue du C.V. et du pitch de présentation.
 
En participant à la Causerie de Trajectoire-emploi, chacun y trouvera le soutien dont il a besoin, du plus léger au plus complet. Bien entendu, toutes ces activités sont gratuites grâce à la participation financière d’Emploi Québec.
 
Trajectoire-emploi offre ses services aux résidents des territoires de Lévis, Bellechasse et Lotbinière. Si vous résidez ailleurs, informez-vous auprès des organismes en employabilité de votre secteur, ils pourront certainement vous aider à bien vous préparer pour votre visite aux salons de l’emploi.