Mettre en lumière son choix de carrière!

 
Par Nicolas Bouillon, responsable des communications chez JeunesExplo — Stages d’un jour, avec la collaboration de Audrey Borduas Tremblay et Roxanne Dubois, agentes de placement
 
Pour la plupart des gens, le 1er mars est une date qui n’a rien de bien spécial. Par contre, pour les élèves du 5e secondaire, elle a une tout autre signification. En effet, il s’agit de la date butoir pour l’inscription aux études supérieures. Naturellement, pour ce faire, il faut avoir fait un choix!
 
Au premier abord, il est tout à fait normal de se sentir un peu perdu. Tout le monde passe par cette étape qui n’est pas très plaisante, mais ô combien nécessaire! Effectivement, faire un choix de carrière, ce n’est jamais vraiment évident. À 16 ans, ça l’est encore moins puisqu’on a peu d’expériences de vie, ce qui fait que la connaissance de soi et de ses valeurs est peu développée. De plus, notre personnalité continue de se forger en fonction des expériences que nous vivons, ce qui amène des changements dans notre vision des choses. Et enfin, la quantité de métiers et professions disponibles ne nous facilite pas la tâche!
 
Même si c’est difficile, ça ne veut pas dire que c’est impossible! Premièrement, il faut cibler ses intérêts : aimer ce dans quoi on étudie aide à rester motivé! C’est surtout important d’aimer son futur métier ou sa future profession, car on y investira sans doute beaucoup de temps! Il faut également évaluer ses besoins : qu’est-ce que je recherche? Un emploi qui m’apportera la sécurité financière ou un emploi flexible qui me permettra d’investir du temps ailleurs? Faire partie d’une équipe ou travailler seul? Il ne faut pas hésiter à consulter un conseiller ou une conseillère d’orientation pour cette étape. Que ce soit en milieu scolaire ou au privé, ces professionnels sont là pour accompagner toutes les personnes qui vivent un processus d’orientation!
 
Il convient également de se renseigner sur les études rattachées à un métier ou une profession. Par exemple, si l’on vise une entrée sur le marché du travail la plus rapide possible, les études universitaires sont à mettre de côté, surtout si elles comportent une maitrise ou un doctorat! Il faut aussi considérer dans quels établissements le programme visé est offert : selon leur distance de chez soi, il se peut que la poursuite de sa formation implique un déménagement.
 
Lorsque tout cela aura été pris en considération, il faut se servir des outils disponibles (notamment sur MonEmploi.com) pour s’informer des différentes possibilités. Une fois la décision prise, la meilleure façon de la concrétiser est de l’essayer! Pour ce faire, l’organisme JeunesExplo – Stages d’un jour offre l’occasion de voir concrètement à quoi ressemble une journée dans la vie de quelqu’un qui pratique le métier ou la profession envisagé. Si l’expérience permet de confirmer son choix, tant mieux! Dans le cas contraire, cela permet au moins de rayer un choix de la liste sans y avoir investi trop de temps ou d’argent!