Les fameux « tests d’orientation »… Ça donne quoi?

On a tous notre conception des tests et elle n’est pas toujours positive! Entre les tests de revue et les questionnaires qui te fournissent des résultats qui ne te ressemblent pas du tout, il est possible que tu doutes de l’utilité d’un « test d’orientation ». Avant d’aller plus loin, démêlons les différentes catégories de « tests ».
 
Outils psychométriques
Certains « tests d’orientation » sont développés par des experts qui utilisent des méthodes scientifiques afin que les résultats soient aussi valides que possible. Généralement, ils sont plutôt longs à compléter et les résultats doivent être compilés et interprétés par une personne qui a reçu une formation spéciale. Pour toutes ces raisons, ils sont souvent dispendieux.
 
Questionnaires d’exploration professionnelle
Ceux-ci sont développés avec un souci de rigueur, souvent par des conseillers d’orientation. Certains sont gratuits, d’autres non. Contrairement aux outils psychométriques, ces questionnaires ne prétendent pas décrire scientifiquement les intérêts ni la personnalité d’une personne. Ils essaient plutôt de l’aider à identifier les tendances qui la caractérisent. Le résultat de ces questionnaires se présente donc souvent sous la forme d’un profil (ex. : profil RIASEC, profil Cursus, profil ISIP) qui reflète les tendances de la personne et qui lui suggère des pistes d’exploration adaptées à son profil.
 
Quiz d’orientation
C’est une catégorie dont il faut se méfier : ces quiz font de grandes promesses, mais qui n’ont malheureusement aucune valeur scientifique (un peu comme les « tests de revues »). Souvent, ils sont gratuits, peuvent avoir un concept inusité (ex. : Quel personnage de Disney es-tu?), comportent très peu de questions et sont développés par une compagnie qui n’a rien à voir avec le choix de carrière. Même s’ils sont amusants (avouons-le!), il existe des outils plus sérieux!
 
Questionnaires d’autopromotion
Ils sont une sorte d’hybride entre les questionnaires d’exploration professionnelle et les quiz. Leur objectif est de mettre en valeur des carrières d’un domaine particulier, ou encore de faire découvrir à de futurs étudiants les programmes offerts par un établissement d’enseignement. Comme leur objectif est promotionnel, ils sont souvent gratuits. Leur qualité est variable, tout dépendant s’ils ont été développés par des professionnels. Ce qu’il faut savoir, c’est que les résultats de ces questionnaires se limitent à un seul domaine ou aux programmes offerts par l’établissement qui a développé le questionnaire. Cela ne signifie pas qu’il faut les éviter, il faut simplement savoir qu’ils ne couvrent pas l’étendue des possibilités de carrière et de formation. Tu peux donc les utiliser pour distinguer deux options entre lesquelles tu hésites, ou encore comme une activité d’exploration ludique, en début de processus.
 
Puisque le mot « test » peut être mal interprété, nous préférons utiliser le mot « outil d’orientation. »

Qu’est-ce qu’on fait avec les résultats?

Tous les outils d’orientation crédibles sont conçus pour te permettre de faire des liens entre ton profil et tes possibilités de carrière. Certains vont jusqu’à te donner une liste de possibilités à titre indicatif, d’autres te laissent faire tes propres recherches. En ayant une idée de tes tendances (ex. : un profil RIASEC), tu as un point de départ pour tes recherches. Cela t’évitera d’explorer tous les programmes d’études du guide Choisir par ordre alphabétique (un peu plate!) ou de faire des recherches par mot-clé, dans Google, jusqu’à temps de tomber sur la carrière de tes rêves!
 
Bref, aucun outil d’orientation ne doit prétendre qu’il sait ce tu dois faire ou choisir. Au mieux, ils dressent un portrait des possibilités adaptées à ton profil, pour te donner des idées et te faire réfléchir. En fin de compte, c’est toi qui a le dernier mot!
 
Pour t’aider à prendre une décision, tu peux consulter les guides Choisir secondaire, collégial ou universitaire. Depuis plus de 30 ans, les guides Choisir continuent de répertorier les formations disponibles au Québec pour les 3 ordres d’enseignement.

Tu peux aussi consulter un conseiller d'orientation (c.o.) pour t'accompagner dans ta démarche. Ce professionnel est l'expert des outils psychométriques et du processus de choix de carrière.
Clique ici pour trouver un c.o.!