Les clés pour réussir une activité orientante destinée aux jeunes enfants

Caroline Arsenault, c.o., Septembre éditeur
 
Y a-t-il un livre qui a marqué votre enfance au point d’avoir influencé votre choix professionnel? Pour moi, ce fut Martine à l’école. Je peux dire que cette lecture a eu un impact sur mon propre choix de carrière : l’enseignement a été ma porte d’entrée sur le marché du travail.  
 
Cet exemple banal démontre bien comment l’identité professionnelle se développe dès le plus jeune âge. On a même découvert que les ambitions de carrière sont pratiquement déjà établies dès l’âge de 7 ans [1]. En effet, l’enfant s’imagine déjà dans des professions qu’il peut exercer selon son genre, sa race et son origine socioculturelle et rejette celles auxquelles il ne croit pas pouvoir accéder en plus de celles dont il ignore l’existence. 
 
L’exploration des professions à un âge précoce est donc importante pour ouvrir les possibilités dans l’imaginaire de l’enfant. Pour ce faire, certaines lignes directrices doivent être prises en considération afin de rendre cette exploration positive et profitable, tout en laissant l’enfant être un enfant!
 

1.     Ouvrir les horizons et éveiller la curiosité

Quand un outil d’exploration professionnelle est développé, il faut porter une attention particulière au contenu pour que les différents domaines, compétences, profils d’intérêts, environnements et outils de travail soient présentés de manière équilibrée. Ainsi, le jeune est placé devant un éventail varié de possibilités et a l’occasion de se positionner par rapport à celles-ci. Il en va de même pour les niveaux de formation associés aux différents métiers. Présenter des professions de niveau secondaire à universitaire, sans discrimination, est important, surtout pour un jeune âge.
 
Au préscolaire et au premier cycle du primaire, il n’est pas la peine d’insister sur le parcours scolaire pour s’y rendre; on mise surtout sur l’exploration et la découverte de soi et du monde.
 

2.     Rendre l’activité concrète et amusante

En créant des occasions d’être au cœur de l’action, l’enfant peut prendre le rôle du professionnel et incarner le métier. Par exemple, organiser une excursion pour créer un herbier peut s’apparenter au travail d’un technicien en biologie. Réaliser une expérience pour trouver le moyen d’allumer une ampoule avec différents matériaux peut rappeler le travail d’un électricien ou même d’une ingénieure qui résout des problèmes. Les activités de réinvestissement et de synthèse permettent, par la suite, d’exprimer ce qui l’attire et ce qu’il aime moins afin de développer sa capacité à prendre des décisions et à émettre son opinion.
 

3.     Démystifier le monde du travail et faire des liens avec sa propre expérience

Il ne faut pas craindre de mettre en valeur des termes en lien avec la connaissance de soi, le monde du travail et des domaines précis, pourvu qu’ils soient présentés dans un vocabulaire compréhensible et appuyés d’exemples concrets. Le recours à des définitions pour les nouveaux mots permet également d’élargir le champ lexical de l’enfant et de lui offrir la possibilité de mieux décrire le monde qui l’entoure, mais aussi de mieux se définir lui-même.
 
Rendre concret l’abstrait est plus facile avec des mots appropriés et des images claires. Puisque l’enfant est constamment en train d’observer le monde qui l’entoure, de recueillir des informations et de tenter de les organiser dans son esprit (Howard et Dinius, 2019), aidons-le à voir ce monde des grands comme un terrain de jeu rempli de défis stimulants!
 
 
 
 
L’équipe de Septembre éditeur est fière de vous présenter sa nouvelle collection Mon travail, qui propose aux jeunes enfants de découvrir 30 métiers, ainsi qu’un fascicule d’accompagnement rempli d’idées pour explorer le contenu des livres!   
 
 

 

Références

 
[1] Schleicher, A., Achiron, M., Burns, T., Davis, C., Tessier, R., & Chambers, N. (2019). Envisioning the Future of Education and Jobs: Trends, Data and Drawings. OECD Publishing. https://www.oecd.org/education/Envisioning-the-future-of-education-and-jobs.pdf
 
[2] Howard, K. et Dinius, S. (2019). 5 ways to talk with young children about work and careers. CareerWise by Ceric.  https://careerwise.ceric.ca/2019/04/08/five-ways-to-talk-with-young-children-about-work-and-careers/#.YQFQ_FNKjYV