La grande séduction (7/8) : Mines, sports et patrimoine

De nombreux établissements d’enseignement font tout pour accueillir de nouveaux étudiants chez eux : bourses d’études, aide au logement, activités parascolaires stimulantes et rassembleuses, etc. Sans parler du potentiel d’autonomie inestimable que représente le fait de quitter sa région natale! Il y a là une occasion rêvée de briser ses propres barrières, de vivre de nouvelles expériences et de développer sa capacité d’adaptation.
 
Cette série de 8 chroniques* vous offre un voyage exploratoire au coeur de nos régions**. Elle vise à vous faire découvrir d’autres lieux que les grands centres urbains pour entreprendre vos études collégiales ou universitaires.
 
* Le dossier complet contient davantage d'informations sur les programmes en déficit d'inscription et sur la vitalité économique de chaque région. Consultez-le dans le Palmarès des carrières 2018!
** Les établissements présentés dans cette série sont ceux qui ont répondu à notre invitation.
 

Cégep de Thetford

Au Cégep de Thetford, les programmes de Techniques de la plasturgie et de Technologie minérale comptent majoritairement des étudiants provenant de l’extérieur de la région.
« Ces programmes nous amènent chaque année des jeunes de la Gaspésie, de la Côte- Nord, de Montréal, de l’Abitibi-Témiscamingue et de Québec. Le taux de placement des diplômés de ces programmes frôle les 100%. »
Édith Jacques, coordonnatrice des communications
 
Au sein de cet établissement, c’est 35% de l’effectif qui vient des autres régions du Québec. Comme le cégep est situé à environ une heure de Québec et de Sherbrooke, et à 2h30 de Montréal, sa situation géographique joue en sa faveur.
« En fait, nous n’avons pas de problème de rétention de nos étudiants. Nos statistiques démontrent que les futurs cégépiens, si leur programme est offert ici, choisissent de venir étudier ici. En ce sens, nos objectifs en termes de mobilité visent essentiellement à séduire les jeunes des autres régions et à les amener chez nous. »
Édith Jacques
 
Pour la période d’admissions de 2017-2018, une quarantaine de bourses de mobilité interrégionale, valant chacune 3 000 $, étaient accessibles à des étudiants de première année. Les programmes de cheminement Tremplin DEC, de Sciences humaines, de Sciences de la nature et d’Arts, lettres et communication étaient toutefois exclus de ce programme de bourses. Les étudiants provenant de l’extérieur de la région Chaudière-Appalaches sont d'ailleurs invités à se renseigner sur les critères d’admissibilité pour la prochaine période d’inscription sur le site Web du cégep.
 
 

Cultiver le sentiment d’appartenance

Les équipes sportives exercent également leur pouvoir d’attraction. Plus de 150 étudiants ont choisi le Cégep de Thetford pour pratiquer l’un des trois sports d’élite proposés : le football, le basketball et le hockey. À l’oeuvre depuis plus de 14 ans, l’équipe de football a acquis une solide notoriété et attire environ 55 étudiants-athlètes par année, provenant exclusivement de l’extérieur de la région.
« À Thetford Mines, les équipes sportives génèrent un fort sentiment d’appartenance et créent une dynamique particulière. Le match inaugural de football est devenu une véritable tradition. Dès le début de la saison, près de 2 000 personnes occupent les estrades pour encourager leur équipe. »
Édith Jacques