La formation collégiale technique, un choix gagnant! (4/5)

Une formation passionnante ouverte sur le monde

Par Nathalie Vallerand
 
Vous cherchez un métier qui vous permettra de vous réaliser? Le réseau offre quelque 132 programmes techniques, sans compter les voies de spécialisation, qui mènent directement sur le marché du travail.
 
D’une durée de trois ans, les programmes techniques se répartissent en cinq grands secteurs : Techniques de l’administration, Techniques biologiques et technologies agroalimentaires, Techniques physiques, Techniques humaines et Arts et communications graphiques.
 
Voici le quatrième de 5 articles sur les coulisses du grand réseau de la formation collégiale technique.
 

Des enseignants et des étudiants passionnés

Les enseignants jouent un grand rôle dans la qualité de la formation technique. Plusieurs ont de l’expérience sur le terrain et sont passionnés par le métier. Comme Pierre Boucher, professeur en Techniques de l’informatique au Cégep de Limoilou, qui a entraîné l’étudiant William Lebel pour le Mondial des métiers 2015, une compétition internationale qui réunit des centaines de jeunes de quelque 70 pays.
« L’informatique, j’adore ça! Et il le faut, car ce domaine change tellement vite qu’il est nécessaire de continuer à apprendre et à se tenir à jour. »
William Lebel, Médaille d’excellence au Mondial des Métiers de Sao Paulo 2015, catégorie Gestion de réseaux informatiques.
 
Gabriel Santerre, qui a participé au Mondial en 2015 dans la catégorie conception de sites Web, ne tarit pas d’éloges envers son enseignant du Collège de Maisonneuve, Eddy Martin.
« Sans lui, je n’y serais pas allé, car je ne croyais pas en mes chances. Il m’a encouragé tout le long de ma préparation. Je me suis exercé une quinzaine d’heures par semaine pendant un an et demi. Cette expérience a été exigeante, mais j’ai appris autant que si j’avais passé quatre ans sur le marché du travail. » 
Gabriel Santerre, diplômé en intgration multimédia, Collège de Maisonneuve, Médaille d’excellence au Mondial des Métiers de Sao Paulo 2015
Pour en arriver là, Gabriel avait auparavant remporté la médaille d’or des Olympiades québécoises de la formation professionnelle et technique, puis celle de la finale canadienne.
 
Cathy Larivée, diplômée en Technologie de l’architecture du Cégep de Trois-Rivières, souligne elle aussi le dévouement des professeurs. Et tout comme Gabriel, ses études l’ont incitée à se dépasser. Elle a en effet remporté une bourse d’excellence en recherche et développement du cégep pour un impressionnant dessin en trois dimensions d’une maison ainsi qu’une Mention spéciale du Carrefour Formation Mauricie  pour « avoir dépassé les attentes du cours Dessin de bâtiment. C’est d’autant plus méritoire qu’il s’agissait pour elle d’un retour aux études et qu’elle est mère monoparentale.
« Cette technique permet de travailler dans une multitude de domaines, du dessin d’atelier à la supervision de chantier, la restauration du patrimoine, l’inspection de bâtiment et j’en passe. Les professeurs ont notre réussite à cœur. Certains viennent même au cégep en soirée pour nous aider dans nos travaux. Comme je n’ai pas de table à dessin à la maison, j’allais au cégep le soir pour travailler à ce projet qui a nécessité une longue recherche et beaucoup de créativité.  »
Cathy Larivée, diplômée en Technologie de l’architecture du Cégep de Trois-Rivières
 

Des programmes ouverts sur le monde

Avec la formation technique, les globe-trotters sont aux anges! Plusieurs cégeps donnent en effet la possibilité de voir du pays pendant les études. Au Cégep Heritage, par exemple, les étudiants en Nursing et en Early Childhood Care and Education ont l’occasion de faire un voyage humanitaire au Guatemala. Là-bas, ils donnent de la formation en santé à des éducatrices en garderie et ils vont dans des villages pour examiner les enfants et réaliser avec eux des activités éducatives.Au Cégep Gérald-Godin, les étudiants en Techniques de comptabilité et de gestion ont la possibilité d’effectuer un stage en France. Au Cégep régional de Lanaudière, le programme en Éducation spécialisée comporte un profil interculturel permettant d’accomplir le projet intégré à Cuba, au Bénin, au Chili, en France ou en Belgique. Dans plusieurs cégeps, il est aussi possible de faire une session d’études à l’international.    
 
 
Avis important
Cet article présente les offres pédagogiques des établissements du Québec qui ont répondu à l’invitation de l’éditeur. Pour en savoir plus, ne manquez pas de consulter le site Web des établissements qui vous intéressent.
 
Le contenu de cet article est librement inspiré du Palmarès des carrières - Édition spéciale dans le cadre de l’Opération 1er mars 2016. Procurez-vous le Palmarès des carrières pour lire l’article complet.