Discuter de mes choix avec mon entourage


Tes parents t’ont toujours vu devenir médecin? Ta grand-mère croit que tu serais un excellent avocat? Ton prof d’arts te pousse vers une carrière en graphisme?
 
Ce n’est pas facile de faire valoir ses choix et de discuter d’orientation avec son entourage tout en conservant son pouvoir décisionnel. Bien que toute discussion en lien avec ton parcours professionnel puisse t’amener plus loin, tu dois aussi être capable de discerner qui aura une influence sur tes réflexions et tes choix. 
 
Que ton choix de carrière soit clair, vague ou indéterminé, voici quelques pistes pour une discussion avec un adulte, adaptées à différentes situations.
 

« Bonne idée! »

L’adulte est pleinement ou majoritairement d’accord avec ton choix de carrière ou de formation.
  • Valide ton choix en lui demandant quelles aptitudes ou qualités cette personne voit en toi, en lien avec ce parcours.
  • Demande-lui dans quel autre domaine elle te verrait et pourquoi. Il se peut ainsi que tu découvres des domaines d’emploi que tu ne connaissais pas! Sans que cette discussion te fasse nécessairement changer tes plans, elle pourrait au moins élargir tes connaissances sur le monde du travail.
 

« Es-tu sur ?! »

L’adulte n’est pas d’accord avec ton choix de carrière ou de formation.
  • Prends le temps de positionner cette personne par rapport à toi : te connait-elle vraiment? Sens-tu qu’elle a ton bien-être et ton bonheur à cœur?
  • Reste ouvert. Demande-lui d’abord quelles sont les raisons de son désaccord. Sa réponse t’informera sur la perception qu’elle a de toi : elle te reconnait peut-être des compétences et des aptitudes auxquelles tu n’avais jamais pensé!
  • Questionne-toi : ses raisons sont-elles basées sur des faits tangibles, ou plutôt sur une opinion, des expériences, des préconceptions ou des stéréotypes personnels? (ex. : « Il n’y a pas d’emploi dans ce domaine! » ou « Ouf, ce domaine-là, c’est pas payant! »)
  • Demande-lui comment elle perçoit les responsabilités et les tâches liées à cet emploi. Les réalités de plusieurs domaines ont beaucoup changé dans les dernières décennies. Par exemple, avec la robotisation, un travail qui était manuel ou physique il y a 20 ans est probablement plus intellectuel et technique, maintenant.
  • Prends le temps d’expliquer tes réflexions et tes choix, ce qui te motive et ce qui t’intéresse afin que la personne soit à même de mieux les comprendre. Ta passion peut être contagieuse!
  • Explique ta vision de ton cheminement des études vers l’emploi. Démontre que tu as une vision assez concrète et planifiée de ton parcours, si c’est le cas.
  • Change l’angle de perception. Demande à la personne ce qu’elle écrirait à ton sujet dans une lettre de recommandation pour un emploi dans le domaine qui t’intéresse. Par exemple : « Je comprends tes peurs et tes inquiétudes par rapport au domaine de ____. Maintenant, imagine qu’on m’offre un emploi dans ce domaine et que tu doives écrire ma lettre de recommandation. Que dirais-tu à mon sujet (compétences, intérêts, aptitudes, expériences, etc.)? » Cet exercice permettra peut-être à la personne de relativiser positivement des aspects de ta personnalité et de ta vie par rapport à ton choix de carrière.
 

« Pourquoi pas autre chose? »

L’adulte essaie de te convaincre d’aller dans un autre domaine que celui que tu as choisi. Ex. : « Tu serais bon dans le domaine de ____ ! » ou « Je te vois dans une carrière de ___! »
  • Demande à cette personne de spécifier, parmi tes qualités ou aptitudes, lesquelles font en sorte qu’elle te voit dans cette carrière, dans ce domaine. Prends-les en considération afin d’appuyer ton propre choix. Par exemple : « Tu dis que je serais un excellent avocat parce que j’aime débattre et convaincre. Je crois que ces aptitudes me seront aussi utiles dans ma carrière de musicien, puisque j’aurai à trouver mes propres contrats et à convaincre des gens de m’engager. »
  • Vérifie si cette personne projette en toi ses propres rêves de carrière : « Aurais-tu aimé faire carrière dans ce domaine? » Une discussion ouverte sur les rêves de carrière peut amener la personne à mieux comprendre les raisons pour lesquelles elle veut te pousser dans cette direction et à s’ajuster, si celles-ci ne sont pas axées vers ton bien-être. 
 

En fin de compte

Garde en tête que faire des choix implique d’être supporté par certains… et critiqué par d’autres. Remettre en question tes propres choix et en débattre avec d’autres qui ont une vision et une expérience différentes peut te permettre de mieux te connaitre et de mieux connaitre ton entourage. Tu pourrais ainsi sentir le besoin de faire plus de recherches sur le domaine qui t’intéresse afin de confirmer ton choix... Ou le modifier! La porte doit rester ouverte.
 
N’oublie pas que le choix de formation et de carrière n’est pas final. Notre parcours de carrière fait partie de notre parcours de vie! Tu auras toujours la possibilité de moduler tes choix, d’explorer d’autres domaines, de retourner aux études et d’explorer le monde de l’emploi, sans que ce soit un échec.
 

Pour t’aider à prendre une décision, tu peux consulter les guides Choisir secondaire, collégial ou universitaire. Depuis plus de 30 ans, les guides Choisir continuent de répertorier les formations disponibles au Québec pour les 3 ordres d’enseignement.