Dis-moi comment tu décides, je te dirai qui tu es

Quand vient le temps de prendre une décision, particulièrement concernant un programme d’études, chacun a sa façon de procéder.
 
Une recherche d’envergure menée par deux chercheurs de l’UQAM auprès de 2155 élèves de fin de secondaire a permis de dégager sept profils communs de prise de décision de carrière. [1] En voici un aperçu. Lequel te ressemble le plus?
 
  • L'authentique : Tu as ta propre façon d'accumuler et d'interpréter l'information en lien avec ton choix professionnel. Tu consultes plusieurs sources et tentes de prendre la meilleure décision possible.
  • Le rationnel : Tu considères le choix professionnel comme un processus presque scientifique dont tu essaies de contrôler toutes les variables. Motivé par l'atteinte d'un idéal, tu ne te laisses pas beaucoup influencer par les autres.
  • Le spontané : Tu vas à ton rythme. Tu peux donc passer plusieurs jours en état d'attente, puis soudainement faire une série de démarches qui t'amèneront rapidement à prendre une décision.
  • L'engagé : Tu prends beaucoup de temps pour rassembler tous les éléments qui pourraient t'aider à prendre une décision éclairée. Tu ne laisses rien au hasard : tu fais confiance aux faits et aux données.
  • L'inspiré : Tu fais confiance à plusieurs sources d'information, que ce soit des données, des personnes ou des expériences. Tu es ouvert à plusieurs options. Parfois, tu voudrais que quelqu'un d'autre décide à ta place!
  • Le transporté : Tu fais confiance à la vie, à la chance, au destin. Les décisions que tu prends sont rarement permanentes : tu aimes avoir la liberté de changer d'idée au gré des événements, des imprévus et des expériences que tu vis.
  • L'opportun : Tu détestes perdre ton temps. Ou plutôt, tu veux t'assurer de l'utiliser de façon optimale. Tu attends donc le bon moment pour prendre une décision, celui que tu jugeras pertinent, intéressant et suffisamment motivant pour faire des démarches.
 

Les besoins derrière ton profil de décision

Chacun des sept profils a sa propre manière de penser, de ressentir, d’agir et d’interagir lorsqu’il est question de son avenir professionnel. C’est pourquoi chacun d’eux a des besoins différents en matière d’accompagnement dans sa prise de décision. Au lieu de rechercher la « bonne » façon de prendre une décision, il faut surtout savoir ce qui se cache derrière notre façon habituelle de décider.
 
  • L’authentique : Il cherche à faire un choix cohérent avec ce qu’il connait de lui-même. Il a besoin de trouver une carrière qui lui ressemble.
  • Le rationnel : Il veut être autonome dans ses démarches et éviter d’être influencé dans son choix. Il a besoin de sentir qu’il a le contrôle sur ses recherches et ses décisions.
  • Le spontané : Il a besoin de prendre ses propres décisions. Il a tendance à penser qu’il n’a pas besoin d’aide des ressources externes.
  • L’engagé : Il a besoin de se rassurer en cherchant plusieurs sources d’informations. Il peut avoir des exigences élevées envers ses choix.
  • L’inspiré : Il a besoin de rester ouvert aux possibilités et d’harmoniser ses rêves à ceux de ses proches. Il accorde de l’importance au fait que son choix plaise à ses parents et/ou amis.
  • Le transporté : Il cherche à rester en contrôle de ses démarches et démontrer qu’il sait ce qu’il fait, même s’il semble aller partout!
  • L’opportun : Il évite que le processus de choix de carrière soit une corvée. Il a besoin de garder le plaisir en premier plan en vivant des expériences positives.
Bien sûr, tu pourrais t’associer à plus d’un profil. Chacun comporte ses enjeux décisionnels. C’est pourquoi il est important que tu saches sur quoi investir tes énergies dans tes réflexions et tes démarches.
 
Pour t’aider à prendre une décision, tu peux consulter les guides Choisir secondaire, collégial ou universitaire. Depuis plus de 30 ans, les guides Choisir continuent de répertorier les formations disponibles au Québec pour les 3 ordres d’enseignement.
 
 

[1] Louis Cournoyer (Ph.D., c.o.) et Lise Lachance (Ph.D.). 2018, L’ado en mode décision, Septembre éditeur.