Devriez-vous toujours poser des questions en entrevue?

Bien des candidats se font une idée de l'emploi pour lequel ils postulent sans jamais valider leur perception auprès de l'employeur, lors de l'entrevue. Certains sont prêts à changer d'emploi en se basant uniquement sur un affichage de poste, souvent bien rudimentaire, sans même penser à vérifier dans quel « bateau » ils s'embarquent!

Tout comme le fait l'employeur, les candidats devraient toujours poser des questions au recruteur, tant sur le poste offert que sur l'entreprise, afin de mieux comprendre la nature de l'emploi pour lequel ils postulent.

Une entrevue, c'est à deux sens

Comme une entrevue est un échange de renseignements entre un candidat et l'employeur, il est normal de vouloir en savoir davantage sur le poste et l'entreprise que vous désirez intégrer, ne serait-ce que pour vérifier si l'emploi que vous briguez est bel et bien celui que vous imaginez. Il est beaucoup plus sage de vérifier avant qu'après coup, car les réponses obtenues peuvent vous éviter de bien mauvaises surprises.

En plus de vous permettre d'obtenir de l'information de première importance, le fait de questionner l'employeur lui démontre que vous portez de l'intérêt à l'emploi offert et lui envoie le message que vous vérifiez si le poste et l'entreprise vous conviennent vraiment.

Renseignez-vous sur vos futures fonctions, sur le département et l'équipe avec laquelle vous travaillerez et sur les défis qui vous attendent. Les bonnes questions à poser concerneraient donc le contenu de l'emploi et les qualités recherchées par l'employeur, puis la culture, l'environnement et l'avenir de la compagnie. Préparez cinq ou six questions avant l'entrevue et apportez-les avec vous.

À quel moment devriez-vous poser vos questions?

La première partie de l'entrevue vous permet d'en découvrir un peu plus sur l'emploi et l'entreprise par une brève présentation, effectuée habituellement par l'employeur. Ce n'est surtout pas le moment de poser vos questions sur le sujet. Vous devez écouter très attentivement les renseignements qui vous sont donnés. Prenez des notes au besoin. Si vous désirez obtenir plus de détails sur un élément particulier, faites-le lors de la période de questions qui vous est généralement réservée vers la fin de l'entrevue. En début de rencontre, gardez ce temps précieux pour votre présentation.

Lorsque le temps sera venu de poser des questions, sortez votre liste. Vous donnerez alors l'impression d'être bien préparé. Ce moment est une occasion privilégiée d'obtenir toute l'information qui vous permettra de prendre une décision éclairée sur votre avenir professionnel.

Les questions à poser

Les questions à poser se regroupent en trois catégories : les questions concernant le poste, l'entreprise et le processus de recrutement. Voici quelques exemples de questions pertinentes :

Sur le poste :

  • Pourquoi recrutez-vous à l'extérieur de l'entreprise pour ce poste?
  • Est-ce une création de poste? Si oui, pourquoi? Sinon, qu'est-il advenu de la personne qui occupait le poste auparavant?
  • Par quel type de personne êtes-vous intéressé pour occuper ce poste?
  • Quels sont les principaux objectifs que vous voudriez voir atteints dans cet emploi?
  • Quels sont les défis qui m'attendent lors de mon entrée en fonction?
  • Quelle est la taille du service de la direction ou de la division concernée?

Sur l'entreprise :

  • Est-ce que les projets envisagés par l'entreprise auront un impact sur les services offerts par la direction dans laquelle je travaillerai ?
  • Quelles sont les perspectives d'évolution de l'entreprise dans les années à venir?

Sur le processus de sélection :

  • Quelle est la prochaine étape dans le processus d'évaluation?
  • Dans combien de temps prévoyez-vous prendre une décision?

Les questions à éviter

Vous devez éviter de poser des questions auxquelles le recruteur a déjà répondu durant l'entrevue, et celles qui n'ont d'autre but que de demander quelque chose.

N'abordez pas la question du salaire et des conditions de travail à la première entrevue. Vous aurez évidemment besoin de ces renseignements pour accepter l'offre d'emploi, mais vous pourrez discuter de la question salariale, des vacances, des jours de congé et des avantages sociaux lors d'une deuxième entrevue ou lorsque l'employeur vous proposera l'emploi. Dans bien des cas, le département des ressources humaines vous fournira les détails sur le sujet.

Bref, soyez toujours prêts à poser des questions au recruteur, choisissez le moment propice et préparez des questions pertinentes.

Vous trouverez d'autres chroniques de Particia St-Pierre dans le livre Entrevue – Préparez-vous en 3 étapes : Méthode d'entrevue P.A.T. (disponible chez Septembre éditeur).