Découvrez le domaine de l'assurance de dommages

Aider les particuliers et les entreprises à protéger leurs biens en cas de sinistres (accident, vol, incendie, catastrophe naturelle, etc.) est l’essence même du travail des professionnels en assurance de dommages. Et, comme de nos jours tout ou presque s’assure, un éventail de carrières s’offrent à toi!
 

Mythes VS réalités

Il faut oublier l’image austère du vendeur faisant du porte-à-porte avec sa mallette à la main ou du démarchage téléphonique pour faire signer des contrats d’assurance. Les professionnels de l’assurance de dommages exercent une carrière qui est tout sauf routinière et monotone.
 

Les WOW

  • Occuper un emploi dans lequel tu te sentiras valorisé puisque tu aideras les gens à protéger des biens qu’ils ont acquis en travaillant fort.
  • Avoir la possibilité de te spécialiser dans un secteur en lien avec tes passions!
  • Bénéficier de conditions de travail avantageuses et d’un emploi du temps
  • flexible.
  • Exercer dans un domaine où aucune journée ne se ressemble et où tu apprends tous les jours.

LE PARCOURS DE MATHIEU

À la fin de ses études secondaires, Mathieu était en pleine réflexion quant à son avenir professionnel. « Pour une raison inconnue, je me suis inscrit au DEC Conseil en assurances et en services financiers. Cette décision, je ne l’ai jamais regrettée. »
Dès ses premiers cours, tous les mythes entourant l’industrie de l’assurance sont tombés. « J’ai vite compris que ce domaine ne se résumait pas qu’à la vente de contrats d’assurance et qu’il y avait toutes sortes d’autres carrières intéressantes. »
Pour obtenir son diplôme, Mathieu devait faire un stage de trois semaines en milieu de travail. Le hic est que celui-ci souhaitait poursuivre ses études à l’université. « Quelle compagnie souhaiterait prendre un stagiaire qui retourne sur les bancs d’école alors qu’un autre finissant serait disponible à temps plein dès maintenant? À ma grande surprise, j’ai constaté qu’il était possible d’occuper des postes à temps partiel. J’ai donc commencé à travailler comme agent d’indemnisation dans une grande compagnie d’assurances générales. Pendant l’été et le congé des fêtes, je faisais 35 heures par semaine. Puis, durant mes sessions universitaires, j’avais droit à un nombre d’heures réduit. J’ai eu l’occasion de gagner de l’argent, tout en me concentrant sur mes études. »
 
Pour en savoir plus : coalitionassurance.com
Pour découvrir des secteurs d'avenir et ta place en emploi: operationavenir.com