Choix de carrière : Voici comment s’informer comme un pro

Si tu commences à t’intéresser à un domaine ou à une profession en particulier, il est incontournable de te renseigner à ce sujet. Nous te suggérons de combiner la recherche documentaire à une cueillette d’informations moins formelle, mais tout aussi pertinente : vivre des expériences concrètes.
 

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE

On le sait, il est très facile de répandre de fausses informations sur Internet. Dans le cas des métiers et professions, les informations ne sont pas nécessairement fausses… Par contre, il arrive qu’elles ne soient pas à jour, qu’elles manquent de nuances ou qu’elles soient présentées de façon à dissimuler les mauvais côtés d’un métier. Quand on s’informe, on veut l’heure juste!
 
Plusieurs outils en ligne fiables sont à ta disposition. Parmi eux, il y le site où tu te trouves actuellement, une ressource fiable, gratuite et à jour en continu. Tu y trouveras de l’information pertinente sur près de 450 programmes d’études et sur plus de 1 500 métiers et professions. On y retrouve également des chroniques sur des sujets variés, des questionnaires gratuits, des vidéos, etc.


D’autres sites Internet à considérer

 

LES EXPÉRIENCES CONCRÈTES

Qui a dit que les informations ne devaient provenir que d’un livre ou d’un site Web?
 
En effet, ne sous-estime pas la valeur des expériences pour accumuler d’autres types d’informations. Celles-ci sont moins objectives et factuelles : aucun livre ne renseigne sur l’odeur et le bruit présents dans un milieu de travail! Il faut se rendre sur place pour les découvrir (en espérant ne pas avoir de mauvaises surprises!).
 
De la même manière, rien ne vaut une conversation avec un travailleur pour connaitre ses impressions personnelles sur son travail.
 

Quelles sont les démarches possibles?

Il existe une foule de moyens de rencontrer un travailleur (physiquement ou virtuellement) ou de vivre une expérience concrète dans un milieu scolaire ou professionnel. Voici les principaux :
  • Obtenir un travail à temps partiel ou faire du bénévolat lié au domaine
  • Faire un stage d’un jour dans une entreprise
  • Visiter un milieu de travail
  • Faire du mentorat virtuel
  • Participer à des salons ou à des évènements liés à l’emploi
  • Visiter un établissement de formation
  • Participer à une journée « Étudiant d’un jour »

Comment se préparer?

Pour tirer profit de ton expérience, prépare un gabarit de prise de notes adapté à la démarche choisie. Voici un exemple de questions à poser à un travailleur, peu importe dans quel contexte.
  • De quel type d’emploi s’agit-il?
  • Quelles sont ses principales tâches?
  • Quelle formation a-t-il complétée?
  • Quelles sont les qualités requises dans ce travail?
  • Quelles sont ses valeurs professionnelles, les éléments qu’il trouve les plus importants dans son travail?
  • Aime-t-il/elle son travail?
  • Comment voit-il le développement de sa profession dans les prochaines années?
 
À ton retour, n’hésite pas à noter toutes tes impressions, surtout si tu t’es rendu(e) physiquement sur un lieu de travail ou dans un établissement scolaire. Par exemple :
  • Quels sont les + et les – de ce travail, pour moi?
  • Est-ce que je ferais ce travail?
  • Y avait-il des odeurs, des bruits ou des sensations désagréables?
  • Les gens (attitude, habillement, mode de vie) ressemblaient-ils à la personne que j’aimerais devenir, dans quelques années?
  • Le niveau de stress auquel ils sont confrontés me semblait-il tolérable?
  • Les conditions de travail (salaire, horaire de travail, déplacements, télétravail, etc.) me conviennent-elles?
 
Ces informations ne sont pas objectives, mais elles parlent de ton niveau de confort avec le domaine exploré, ce qui est tout aussi important!
 

CONSIGNER TES TROUVAILLES

C’est peut-être une bonne idée de t’organiser minimalement, question de tout avoir sous la main quand tu auras à décider. Entendons-nous : pas besoin d’acheter un classeur ni de devenir archiviste du jour au lendemain. Tu dois simplement trouver une façon simple de rassembler les informations que tu accumuleras tout au long de tes recherches, autant sur toi-même que sur les carrières, afin de te retrouver facilement.
 

ET APRÈS?

Tu te sens comme un écureuil qui a emmagasiné toute sa provision pour l’hiver (et même plus)?
 
Après tout ce travail, tu te reconnais probablement dans l’une des 4 situations suivantes :
  1. Eurêka! Tu as confirmé une hypothèse quant à ton choix professionnel. Ton processus de prise de décision n’est peut-être pas terminé (il te reste encore des choses à vérifier), mais il est déjà bien avancé.
  2. Tu as éliminé l’une des options qui semblaient prometteuses. Ce n’est pas une mauvaise chose! Dis-toi qu’il est préférable d’avoir pris le temps de vérifier cette option avant de choisir, et non après (et regretter ce choix pendant des semaines, des mois, des années…). Comme il te reste d’autres options, tu peux continuer ta recherche d’informations avec celles-ci.
  3. Tu as éliminé la seule option qui te semblait prometteuse. Par exemple, le domaine de la médecine t’intéressait énormément, mais le contingentement t’a découragé. Qu’est-ce qui t’intéressait tant à propos du domaine convoité? Dans quels domaines connexes pourrais-tu le retrouver?
  4. La recherche d’informations ne t’a pas du tout avancé dans ton processus de prise de décision. Tu es même plus mélangé(e) qu’avant! Bonne nouvelle : malgré ce que tu en penses, tu as avancé. Cependant, le résultat de tes efforts ne se traduit pas encore par une décision concrète. C’est tout à fait normal! L’étape de la recherche d’informations ne mène pas nécessairement à la décision.
 
Peu importe dans quelle situation tu te trouves, sache que les professionnels de l’orientation sont là pour t'accompagner durant toute ta démarche. À cette étape-ci, ces personnes peuvent t’aider à analyser les informations recueillies et à faire des liens avec ta personnalité, tes intérêts, tes besoins, tes forces, etc.
 
Pour t’aider à prendre une décision, tu peux aussi consulter les guides Choisir secondaire, collégial ou universitaire. Depuis plus de 30 ans, les guides Choisir continuent de répertorier les formations disponibles au Québec pour les 3 ordres d’enseignement.