Briser l’isolement grâce à la technologie

par Eloïc Lévesque-Dorion, conseiller en développement scolaire et communautaire chez Academos

Le contexte que l’on vit actuellement est assez particulier. Au moment où j’écris ces lignes, la pandémie a été déclarée, les écoles sont fermées et la société se mobilise pour ralentir la contagion de la COVID-19 grâce à la distanciation sociale. Plusieurs d’entre nous découvrent actuellement les difficultés associées à l’isolement.

« Le nombre de personnes vivant seules au Canada a plus que doublé au cours des 35 dernières années, passant de 1,7 million en 1981 à 4,0 millions en 2016, soit le quart des ménages canadiens. » (Statistique Canada, 2019)

Malgré tout, la vie suit son train et une majorité réussit à travailler sur ses projets (travail/études). Dans cet article, je vous propose différents outils technologiques pour vous permettre de rester connectés à distance avec les autres pour travailler, vous détendre avec vos amis ou discuter avec des personnes inspirantes; bref, vous sentir moins seul tout en étant productif!

Des outils collaboratifs

Avez-vous déjà entendu le proverbe africain « seuls nous allons plus rapidement, ensemble nous allons plus loin »? C’est le cas du travail d’équipe lorsqu’il est bien structuré et qu’on communique efficacement au cours du projet. Pour relever le défi à distance, je vous propose trois outils incontournables, à mon avis : la suite Google, Trello et Slack. Rapidement, voici leurs utilités :

·       La suite Google : pour travailler sur des documents conjointement en direct;

·       Trello : pour décortiquer votre projet et attribuer les tâches aux membres de votre équipe;

·       Slack : pour éviter les chaines interminables de courriels à l’interne et avoir des communications plus efficaces.

Pour en apprendre plus sur chaque outil, je vous invite à consulter cet article.

Des applications de vidéoconférence      

La technologie de la vidéoconférence existe depuis maintenant assez longtemps, mais elle n’a jamais été aussi accessible qu’aujourd’hui. Les applications comme Skype, Hangout et Zoom offrent continuellement de nouvelles fonctionnalités pour améliorer l’expérience. Rapidement, voici les avantages de chacune :

  • Skype : la plupart des gens sont familiers avec l’application et l’ont déjà utilisée;
  • Hangout : celle-ci fait partie de la suite Google, donc c’est simple si on utilise déjà les services de Google;
  • Zoom : excellente qualité vidéo, seulement une personne a besoin de l’application, les autres se connectent en suivant le lien.

Il est évident que vous pouvez faire vos rencontres d’équipe avec ces applications, mais avez-vous pensé à organiser des diners, des entrainements ou même un 5 à 7? C’est ce que plusieurs personnes font en ce moment pour pouvoir interagir avec leurs proches!

Une occasion de partager votre expérience

Grâce à Academos, des milliers de professionnels sont disponibles pour partager leur expérience, une activité au cœur du mentorat. Academos est une application de mentorat virtuel qui permet aux jeunes de 14 à 30 ans de discuter avec plus de 3000 professionnels passionnés de leur métier. C’est donc une belle façon de rencontrer des personnes inspirantes virtuellement et de discuter avec elles, que ce soit pour le jeune mentoré ou pour le professionnel mentor; parce que oui, une grande majorité des mentors retirent un grand plaisir à partager leur expérience avec leurs mentorés.

Academos organise d’ailleurs, sur leur page Facebook, une série d’entrevues en direct avec des mentors intitulée « Passion contagieuse » pour créer de l’animation et un contact humain durant cette période d’isolement.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Bonus : Gestion technologique de l’anxiété

Chaque personne réagit à sa façon aux évènements qui ont lieu actuellement. Pour plusieurs, la pandémie et l’isolement peuvent être des sources d’anxiété. Si c’est le cas, vous pourriez tenter une de ces applications qui proposent des méditations guidées et des exercices de gestion de stress. Si parfois le sentiment d’anxiété devient ingérable, n’hésitez pas à faire appel à une ligne d’écoute (consulter la liste complète des lignes d’écoute).

En fin de compte, la technologie ne remplacera jamais le contact humain. Par contre, avec les différentes possibilités qu’elle propose et dans le contexte actuel, je crois qu’il est possible de se sentir davantage en lien avec les gens autour de nous grâce à celle-ci. Sinon, il y a toujours le bon vieux téléphone pour parler avec votre famille et vos amis, n’hésitez pas à leur passer un coup de fil, ça fait du bien!

Référence

Tang, J., Galbraith, N. et Truong, J. (2019). Regard sur la société canadienne. Vivre seul au Canada. Statistique Canada. Repéré à : https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/75-006-x/2019001/article/00003-fra.htm