BONNE ANNÉE!

 
Il est encore d’actualité de nous souhaiter à tous une excellente année 2020, alors voilà, c’est fait : Bonne année! Il est également de coutume, en début d’année, de prendre de « bonnes » résolutions (franchement, avez-vous déjà souhaité prendre de « mauvaises » résolutions?) La difficulté est de les tenir jusqu’au bout. En ce qui concerne l’emploi, le choix de carrière ou la persévérance scolaire, il ne faut pas hésiter à demander conseil. Des ressources existent, et elles sont gratuites!
 

Où en sont vos résolutions?

La remise à zéro du calendrier incite souvent à repartir sur de nouvelles bases et à entamer par des vœux la nouvelle année, encore vierge de toute réalisation. On se la souhaite mutuellement bonne et heureuse, remplie de joie, de santé et de prospérité. Les vœux que l’on formule pour soi-même se traduisent souvent par des décisions fermes, censées nous permettre d’atteindre la félicité promise par lesdits vœux.
 
En soi, la formule est plutôt positive, mais pourquoi attendre le début d’année pour faire des plans et décider de bien faire les choses pour l’avenir? Est-ce que le temps tourne vraiment en rond, avec un départ - le 1er janvier, jour des résolutions - et une arrivée - le 31 décembre, jour du bilan? Est-ce qu’on ne devrait pas plutôt voir ça comme quelque chose de linéaire, un cours permanent qui ne se renouvèle jamais (pas tant qu’on n’aura pas inventé la machine à remonter le temps, en tout cas)?
J’entends déjà les avocats du diable dire que c’est parce que c’est une période propice à la remise en question : on se réunit, on se veut du bien, on se souhaite le meilleur et, comme il fait froid, on boit du chocolat (ou autres substances liquides) au coin du feu, les yeux dans le vague, à songer à l’année écoulée et à celle qui s’en vient… Vous reprendrez bien un peu de violons avec ça?
 
Mettons! N’empêche que faire le point et prendre des décisions pour notre avenir, je crois qu’on devrait le faire régulièrement, et ce, tout au long de l’année.
 

En route vers votre réalisation!

Comment s’y prendre? Élémentaire, mon cher Watson! Puisqu’il semble évident que, pour tracer un itinéraire, il faut savoir le point de départ et le point d’arrivée, il s’agit bien de commencer par un bilan et de se fixer des objectifs pour finalement décider des mesures à prendre pour les atteindre (les fameuses résolutions). Sur un trajet, il est bon de vérifier si l’on est toujours sur la bonne route et si l’on atteindra bien notre but dans les temps voulus. Notre GPS, en 
l’occurrence notre GBS (pour Gros Bon Sens), nous dictera de faire le point régulièrement et de réajuster le tir au besoin.
 
C’est bien beau tout ça! Sur le papier, ça a l’air facile. Dans la réalité, les bonnes résolutions du début d’année peinent à survivre jusqu’au printemps, dans le meilleur des cas (je parle pour moi, mais je suis certaine que plusieurs d’entre vous s’y reconnaissent!).
 
On le sait, parfois, il est utile et profitable de se faire épauler dans cette démarche. Cela permet d’y voir plus clair pour préciser ses objectifs, définir ses options et choisir la meilleure. C’est une aide précieuse également pour trouver et conserver sa motivation et garder le cap, pour cultiver l’espoir et la confiance nécessaires à la réussite, pour trouver des solutions aux difficultés rencontrées et mesurer ses progrès.
 
Si vos bonnes résolutions concernent votre choix de carrière, un retour à l’école ou en emploi, la recherche d’un emploi satisfaisant ou même la quête de stabilité et d’équilibre dans votre vie, vous avez le choix d’y travailler par vous-même, en solitaire, ou de faire appel à des ressources rompues à ce genre d’exercices aptes à vous guider et à vous seconder dans la concrétisation de vos projets.
 
Par exemple, chez Trajectoire-emploi, nous avons des conseillers en emploi, en intégration socioprofessionnelle, des conseillères d’orientation, des intervenants psychosociaux et des agents de projet, tous dévoués à accompagner toute personne désireuse de s’engager dans la réalisation de son potentiel à différents moments de son cheminement scolaire et professionnel. Ces spécialistes détiennent les compétences, les outils et les qualités humaines d’empathie, de respect et de bienveillance (essentielles) pour vous soutenir efficacement dans vos efforts. Un gros plus pour l’accomplissement de vos résolutions et la réussite de vos projets!
 
Pourquoi s’en priver?