Aspirants travailleurs en aide humanitaire, à vos marques!

Par Yves Maurais, conseiller d'orientation retraité
Auteur du questionnaire Cursus en ligne et co-auteur de la démarche Cursus
 
Vous désirez améliorer concrètement le sort de l'humanité? Vous souhaiteriez y contribuer en devenant un travailleur en aide humanitaire? Voici quelques conseils et informations qui vous aideront à y réfléchir et à vous y engager à votre convenance.
 
Pour commencer, l'aide humanitaire peut se définir comme l'action d'intervenir dans un esprit de dévouement et de solidarité auprès de populations pauvres, sinistrées ou confrontées à une guerre sur notre planète.
 

Développer la conscience collective

Le cyberespace, les médias, la globalisation, une meilleure connaissance des besoins d'aide humanitaire et la disponibilité des ressources à l'échelle planétaire contribuent à nous sensibiliser aux problèmes humains que vivent certaines populations à travers le monde. De plus en plus de jeunes et d'adultes à la corde sensible éprouvent le besoin de s'investir comme travailleur en aide humanitaire en se rendant dans des pays dans le besoin pour y agir concrètement et à la mesure de leurs capacités.
 

Mise en garde

Toutefois, participer à une mission humanitaire est très différent de faire du tourisme ou de voyager pour vivre une expérience. Les associations humanitaires privilégient habituellement des gens qualifiés qui pourront faire bénéficier des populations de leurs expertises personnelles et professionnelles. Il est aussi préférable d'avoir vécu auparavant quelques expériences d'aide dans son milieu d'origine.
 

Avez-vous la fibre du travailleur humanitaire?

Les énoncés qui suivent décrivent les qualités d'un bon travailleur humanitaire. Attribuez une valeur de 1 à 4, selon votre degré de ressemblance, à chaque énoncé (1 = peu, 2 = assez, 3 = beaucoup et 4 totalement). Additionnez ensuite vos points et calculez votre pourcentage.
 
1.  Je suis en bonne santé.                                                                                                            
2.  J'ai une bonne capacité d'adaptation aux changements (environnement, mode de vie, alimentation, etc.).
3.  J'ai le sens du dévouement.                                                                                                           
4.  Je maîtrise facilement mes émotions.
5.  J'ai l'esprit de solidarité.                                                                                                                  
6.  Je suis capable de prendre des risques.
7.  J'ai une bonne tolérance à l'incertitude et à l'inconnu.                                                                                      
8.  J'ai un bon jugement (décisions parfois difficiles à prendre).                                                                   
9.  Je serais capable de vivre loin des miens pendant un certain temps.                                                        
10. J'ai la volonté de respecter mes engagements.
11. Je suis chaleureux.
12. Je suis sociable.
13. Je suis empathique.
14. Je suis entreprenant.
15. Je suis ouvert sur le monde.
16. J'ai un bon esprit critique.
17. Je suis observateur.
18. Lorsqu'une cause me tient à cœur, je suis généreux de mon temps.
 
Total : ______/ 72  Pourcentage : ____%
 
Si votre résultat dépasse 60 %, il y a de bonnes chances que vous soyez à l'aise de vous engager pour faire du travail humanitaire!
 

Des sphères d'intervention variées

Évidemment, il est préférable de posséder des compétences et des qualifications particulières pour se lancer dans un tel projet. Cela dit, les tâches à accomplir sont multiples et variées dans les communautés dans le besoin :
* Faire de la prévention et du dépistage de maladies;
* Secourir et soigner des personnes malades;
* Les aider à subvenir à leurs besoins primaires (logement, alimentation, etc.)
* Contribuer au développement de leur propre entreprise;
* Construire et améliorer leur habitat;
* S'occuper du transport (blessés, travailleurs, marchandises, etc.)
* Les aider à se bâtir une économie;
* S'occuper de l'éducation et des loisirs;
* Offrir une aide psychologique et sociale;
* Administrer des ressources humaines;
* Coordonner les efforts de bénévoles;
* Assurer le financement de services;
* Aider à la gestion de la communauté;
* Assurer les communications entre les intervenants et la population;
* Etc.
 

Ressources

Pour confirmer vos affinités personnelles avec un projet d'aide humanitaire : Cursus en ligne
 
Pour en savoir davantage sur les métiers, les professions et les formations correspondantes
 
Pour en apprendre plus sur les possibilités de devenir travailleur en aide humanitaire :