9 bonnes raisons d'étudier en communication

La communication occupe une place prépondérante dans nos vies en ce début de 21e siècle. Voici quelques bonnes raisons de choisir ce domaine d'études!
 
  1. Les communications sont au cœur des échanges qui caractérisent l’ère de la mondialisation. Elles permettent une meilleure connaissance et une meilleure compréhension entre les individus et les peuples.
  2. Elles maintiennent les liens sociaux et contribuent à la dynamique culturelle. Elles ont leur place partout, qu’il s’agisse des rapports entre collègues au travail, des relations publiques d’une entreprise, de la promotion de politiques gouvernementales dans les domaines de l’environnement ou de la santé, de la programmation télévisuelle ou de transactions commerciales par Internet.
  3. Les technologies de l’information et de la communication, tant traditionnelles (presse écrite, radio, cinéma, télévision, etc.) que récentes (Internet, téléphonie cellulaire, etc.) contribuent à façonner nos activités familiales, professionnelles et de loisir.
  4. Si l’on comprend bien les techniques de persuasion, on peut mieux évaluer les communications politiques et gouvernementales, qui sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus complexes.
  5. L’omniprésence de la communication nous oblige à étudier les mécanismes de celle-ci pour mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons et agir sur lui.
  6. Ce domaine d'études intéresse les étudiants qui sont curieux à l’égard du monde qui les entoure, sensibles aux relations humaines (médiatisées ou non) et s’intéressent de près aux phénomènes sociaux et culturels.
  7. Il est possible de faire carrière dans une entreprise de communication en tant que relationniste, concepteur de plans de communication, agent d’information ou journaliste.
  8. D'autres diplômés travaillent comme analystes des politiques du cinéma ou de la radiodiffusion, par exemple.
  9. En outre, cette formation permet de contribuer au mieux-être de vos semblables!
 
Plusieurs programmes touchent de près ou de loin à la communication. Les voici!
 
Cette chronique est inspirée du site Web de l'Université d'Ottawa.