« Les programmes de niveau universitaire

Formations académiques

Architecture de paysage

BAC 6 trimestres 15334
Domaine Cursus ?
2. La Matière
Famille Cursus ?
2.3 L’habitat

Connaissez-vous votre profil Cursus?

Compétences à acquérir

- Concevoir des plans d’aménagements paysagers et intervenir sur leurs différentes composantes à l’échelle microlocale, locale et régionale.
- Protéger et gérer les milieux naturels comme les champs, les rivières et les littoraux.
- Mettre en valeur les caractéristiques précises d’un paysage.
- Valoriser les aspects culturels d’un site.
- Faire des études d’impacts visuels et environnementaux de grands projets.

Éléments du programme

- Design avec les végétaux - Dimension psychosociologique - Géomatique et paysage - Matériaux et assemblage - Méthodologie et processus - Nivellement et drainage - Problématique et enjeux du paysage - Processus et design

Admission / Études universitaires

Montréal : DEC ou l'équivalent. N. B. : pour les candidats attestant d'études universitaires en architecture de paysage acquises hors Canada, fournir un portfolio, une lettre de motivation et deux lettres de recommandation. Sur demande du Comité d'admission, se présenter à une entrevue.

Établissements qui offrent le programme

C* = Contingentement
Nom de l'établissement Coop ? C* ? Contingentement ? Cote R ?
Université de Montréal 26.816

Professions reliées à cette formation

Endroits de travail

- À son compte
- Bureaux d'architectes
- Entreprises en aménagement paysager
- Firmes d'architectes
- Firmes d'urbanisme
- Municipalités

Salaire

Le salaire hebdomadaire moyen est de 751 $ (janvier 2017).

Remarques

Pour devenir membre de l’Association des architectes paysagistes du Québec, il faut avoir complété deux années de stage (1 800 heures) chez un architecte paysagiste et réussir les 5 examens du Cours de pratique professionnelle et remplir les exigences s’appliquant à son profil d’admission.

Statistiques d’emploi*

201320152017
Nb de personnes diplômés 863323
% en emploi 42,1 %65,0 %52,9 %
% à temps plein 83,3 %92,3 %88,9 %
% lié à la formation 90,0 %75,0 %75,0 %

*Données issues de l’enquête ministérielle La Relance