Ton deuxième choix au premier plan

 
Par Jonathan Robitaille-Borgia, stagiaire au baccalauréat en orientation, et Bianka De Rico, conseillère d’orientation et agente de placement chez Jeunes Explorateurs d’un jour
 
Tu as fait ton choix de programme pour le Cégep et tu as bien étudié la question. Tu as peut-être consulté le conseiller d’orientation de ton école et fait des recherches sur la profession ou le métier qui t’intéresse. Tu es enthousiaste à l’idée de commencer cette nouvelle formation. Tu t’imagines bien dans cet environnement de travail et tu sais que les défis qui t’y attendent te motiveront à donner le meilleur de toi-même.
 
Par contre, as-tu pensé à une autre option? Trouver un choix qui te va comme un gant, c’est une étape importante qui ouvre la voie vers ta vie professionnelle, mais un deuxième choix bien réfléchi l’est tout autant.
 

Le deuxième choix, une option à ne pas sous-estimer

Comme tu l’as probablement appris au cours des dernières semaines, tu ne peux faire une demande d’admission qu’à un seul service régional d’admission (SRA)[1] à la fois[2], et tu ne peux choisir qu’un programme par tour, c’est-à-dire par date limite d’inscription fixe : 1er mars pour le premier tour, 1er mai pour le deuxième tour et 1er juin pour le troisième tour. Ton dossier scolaire est actuellement étudié par l’établissement d’enseignement auquel tu as fait ta demande; il vérifie si tu as les notes et les préalables requis pour être admis à ce programme de formation pour la session d’automne.
 
Si tu te vois refuser ton premier choix au premier tour, il faudra faire vite pour le deuxième. Tu dois donc te préparer à cette éventualité. Une autre raison plus importante encore d’avoir un plan B, c’est que celui-ci peut devenir une occasion de formation ou de carrière tout aussi stimulante que ton plan A. En effet, s’ouvrir à d’autres options de carrière peut t’amener à découvrir de nouveaux champs d’intérêt, et vice-versa.
 

Explorer pour mieux se connaitre

Tu peux t’informer sur les différentes professions en faisant une recherche sur le Web. Le conseiller d’orientation de ton école peut aussi te suggérer de la documentation qui te permettra d’étudier la question. Il pourrait également t’accompagner dans une démarche d’orientation au cours de laquelle tu pourrais être amené à remplir un questionnaire pour apprendre à mieux connaitre ta personnalité, tes intérêts et tes aptitudes.
 
Une autre bonne façon d’explorer un métier ou une profession qui t’intéresse est de réaliser un stage d’un jour par le biais de Jeunes Explorateurs d’un jour. Cette occasion pourrait te permettre de passer une journée avec un professionnel qui œuvre dans un domaine de ton choix. Pour ce faire, tu dois choisir deux professions qui te passionnent. Selon les milieux de stage disponibles, il se peut que tu obtiennes ton deuxième choix. Tes recherches sur ton plan B prendront alors tout leur sens. Cette option qui s’offre à toi peut réellement faire une différence. Parfois, on se fait une image d’un milieu de travail et de ses tâches, mais la réalité peut être bien différente et tu pourrais découvrir des facettes que tu ne soupçonnais pas.
 
Nous te souhaitons d’obtenir ton premier choix, mais si ce n’est pas possible, sois bien préparé et motivé pour explorer ton deuxième choix!
 
Vidéo de présentation du programme
 
[2] Tu peux par contre faire une demande dans un SRA et dans un ou plusieurs collèges privés au cours d’un même tour.